Les Houatais (...) se marient entre parents très proches, sans dispenses ; en un mot, ils n'ont pas l'idée du crime dans aucun genre, et plus heureux que les enfants d'Adam, ils n'ont pas encore vu naître un Caïn parmi eux. A quelques encablures de la Baie de Quiberon, évadez-vous vers les îles de Houat et Hoedic. En 1790, Houat est annexé par la commune du Palais, située sur l'île de Belle-Île-en-Mer. À l'époque, le curé faisait office de maire, d'officier d'état civil et parfois même d'enseignant. Les femmes seules s'occupent de cette culture, les hommes ne connoissent [connaissent] que leurs bateaux et la pêche. Randonner (l’île fait 3,5 km de long sur 1,5 km de large) et profiter des plages sont les principales activités de cette île sauvage et peu fréquentée dont le nom « Houat » signifie « canard » en breton. Un autre menhir est implanté à Doar Ségal[6]. Un dolmen à galerie se trouve à Bod-en-Lann-Vras[7] et un autre à Stang-Vras[8]. Très joli gréement proche de celui du SINAGOT Extrait du site histoire des SINAGOT : " 1919-1943 Ultime évolution du SINAGOT d'une longueur de 9 à 9 m 50 pour 8 à 9 Tx avec un étambot très incliné, des voiles apiquées avec l'apparition d'un petit foc sur bout-dehors. « Vers 1950, Houat ne compte pas plus d'une cinquantaine de marins. Il gouverne ainsi son petit royaume, aidé des vieillards les plus considérés, qui forment une espèce de conseil des anciens, chargé de réformer les abus, de surveiller la dépense et d'ordonner les travaux d'utilité publique. Its "twin sister" island is Hoëdic. Île-d'Houat. Sur les terre-pleins animés s’empilent les casiers. Frédéric Tanter, "Les pêcheurs bretons et les Abris du Marin", éditions Sked, 1995, L'Institut scientifique et technique des pêches maritimes est un organisme qui a fusionné en 1984 avec le CNEXO pour former l', Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k11536s/f432.image.r=Vendilis?rk=944210;4, https://books.google.fr/books?id=zbz7y8wm3bQC&pg=PA581&lpg=PA581&dq=amiral+Lestoek&source=bl&ots=UlEZe-khHI&sig=62Re4exIG7GtnQqvNkPzIcA4P-E&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjeqcSOk4HYAhUkKsAKHZt3BHMQ6AEIRzAH#v=onepage&q=amiral%20Lestoek&f=false, https://archive.org/stream/dictionnairehist02og#page/256/mode/2up, https://books.google.fr/books?id=DI8DAAAAYAAJ&printsec=frontcover&dq=bibliogroup:%22Dictionnaire+historique+et+g%C3%A9ographique+de+la+province+de+Bretagne%22&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiKo-vCi4LYAhVqBcAKHf-GASYQ6AEIODAD#v=onepage&q=Houat&f=false, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5608880q/f2.image.r=Hoedic, http://www.vers-les-iles.fr/livres/Nouveau/n_2/Bachelot.html, Travaux sur la digue d'Er Beg (île d'Houat), Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer, https://www.letelegramme.fr/bretagne/les-iles-bretonnes-terres-d-agriculteurs-06-12-2020-12667977.php, Calendrier départemental des recensements, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, École des hautes études en sciences sociales, Le fort principal, au sud-ouest du village « à l'intérieur des terres », Associés à des positions de batteries, deux, Une première digue, un simple empilement de grosses pierres sèches, protégea le port primitif à partir de 1824. Belle-Île-en-Mer doit son élogieuse réputation à son environnement exceptionnel. Ports pittoresques aux couleurs bigarrées, paysages époustou-flants, falaises déchiquetées et panoramas grandioses, landes et 1 945 hab. Les Houatais ont protégé leurs bateaux dans trois ports successifs : Le mouillage de la grande plage de Houat, avec à droite l'ancien port de Er Beg. Île-d'Houat Moyenne des villes; Population (2017) 231 hab. Cette charte en 32 articles dit dans son préambule : « La charte protège le faible contre le fort », elle « fait tout concourir au bien général, parce qu'il n'y a rien de plus funeste et de plus odieux que la recherche exclusive d'un intérêt privé ». L'église Saint-Gildas et le monument aux morts. À l'inverse d'Hœdic, on ne relève pas à Houat de trace d'occupation romaine, même si les Romains occupèrent l'île, lui donnant le nom de Siata[10]. Ports Houât ne disposa que de moulins à bras jusqu'en 1826, date de la construction de son premier moulin à vent[18]. », Le port actuel, Port Saint-Gildas, fut inauguré en. Un prieuré Saint-Gildas, dépendant de l'abbaye Saint-Gildas de Rhuys aurait été ruiné par les Normands avant d'être restauré au XIe siècle par Félix, alors abbé de Saint-Gildas de Rhuys ; il fut abandonné vers 1400. Les lieux de villégiature composent la plus grosse part de l'habitat. Ferries arrive at Saint-Gildas, whose streets are lined with flower-draped houses and whose port harbours colourful fishing boats; specialist fishing is the island’s main economic activity. Le reste de l'île, très peu construit, est inhabité l'hiver. Les espèces sauvages marines sont plus nombreuses que les espèces terrestres. Gilles Pouliquen, "Moulins en Bretagne, éditions Coop Breizh, Spézet, 2005. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. A la découverte du bourg de l’île de Houat. Depuis que l'Isle-de-Houat est connue, ses habitants n'ont jamais communiqué avec le continent que pour y vendre du poisson l'été, et de s'y fournir, avant le mauvais temps, de quelques provisions indispensables pour l'hiver ; mais jamais un Houatais ne s'est fixé en grande terre, et jamais homme ou femme du continent n'a été tenté d'aller s'établir à Houat. De nombreux îlots (Glazic, Valuec, Guric), véritables dangers pour la navigation, dressent leur silhouette altière au-dessus des flots. Si une jeune fille ne trouvant pas de jeune insulaire à son goût gagnait la terre ferme pour en rencontrer un, elle ne devait plus jamais revenir après cette trahison »[27]. L'île d'Houat est un enchantement pour les yeux. En été, plusieurs services de bateaux amènent les visiteurs de Vannes, de Port-Navalo et surtout de Quiberon. BELLE-ÎLE-EN-MER et HOUAT Départs : Vannes et Port-Navalo Belle-Île-en-Mer C’est la plus vaste des îles bretonnes ( longueur 20 km, largeur 9 km avec 100 km de côtes) . La longitude de Île-d'Houat est de 2.954 degrés Ouest. En dehors du village, il n'y a qu'une trentaine d'arbres sur Houat. Cap sur sa voisine, l’île de Houat. La faune terrestre est essentiellement constituée, outre les insectes, de faisans et perdrix d'élevage, nourris au sarrasin local, et de lapins qui prolifèrent malgré la chasse qu'on leur donne. Cette île, de 800 m de large sur 2 500 de long, s'étend sur deux kilomètres carrés. Bien défendu de l'avant, sa zone de pêche s'étend de la baie de Quiberon au Croisic, et parfois au golfe. Les insulaires houatais et hœdicois ayant plusieurs fois porté secours à des équipages anglais en péril, pouvaient, avec une simple passe signée de leurs recteurs, pêcher et naviguer sans crainte d'être retenus prisonniers de guerre »[15]. Conc. une boutique de souvenirs (mai/septembre), L'église Saint-Gildas est l'église paroissiale de l'île, dédiée à, Le fort d'En Tal, ancienne caserne construite en 1846, conçue pour recevoir des pièces d'artillerie, a 350 m² d'emprise au sol. Elle est détruite en 1998. Un menhir, dénommé Parc-er-Menhir[4], se tient encore debout dans le bourg d'Houat, où se trouvent aussi deux menhirs couchés[5]. Son côté sauvage, sa côte découpée, ses genêts aux odeurs de noix de coco, ses petites plages au détour du sentier côtier comme ses grandes plages font pour les randonneurs qui en font le tour un pur moment de bonheur. Le menhir de Parc-er-Menhir dans le bourg d'Houat, Tête d'homme trouvée en 1924-1925 par Zacharie Le Rouzic sur l'îlot d'Er Yoc'h (Musée de préhistoire de Carnac). (...) Avec la masse commune, on secourt les plus nécessiteux, les vieillards et les familles dont les chefs ont péri à la mer. Houat is easily accessible by boat from Belle-Île and several ports in Morbihan. Au nord, l'île de Houat fait face à la presqu'île de Rhuys et à la sortie du golfe du Morbihan. Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. Le village, installé dans le nord-est de l'île, concentre la grande majorité de la population. L'île est presque entièrement recouverte d'une lande de fougères et d'ajoncs qui se fait rase du côté de la pleine mer. Les femmes, pendant l'hiver, s'occupent à faire des filets que l'on vend dans les ports du continent. Port principal de Houat, le port de Saint-Gildas est situé sur la côte nord de l’île. L'abbé Jean-Marie Delalande (1807-1851) a fait une autre description des deux îles d'Houat et Hœdic en 1850 dans laquelle il écrit notamment qu'il ne comprend pas pourquoi Ogée a qualifié de « cabanes » les maisons d'Houat, car elles sont selon lui semblables à celles que l'on trouve dans les environs ; il précise aussi que l'île possède alors un moulin à vent et 220 habitants répartis en 48 ménages, tous regroupés dans le bourg à l'exception de la maison du Génie, de la forge et d'une maison destinée à abriter les nombreux ouvriers des fortifications ; il indique aussi que l'église paroissiale Saint-Gildas a été construite en 1766[19]. En 2017, la commune comptait 231 habitants[Note 2], en diminution de 7,23 % par rapport à 2012 (Morbihan : +2,52 %, France hors Mayotte : +2,36 %). BELLE-ÎLE-EN-MER c’est la plus vaste des îles bretonnes (longueur 20 km, largeur 9 km avec 100 km de côtes). Des traces d'ateliers de bouilleurs de sel datés de l'époque gauloise ont été trouvées à Houat[9]. Cet épisode se déroula trois ans avant la Bataille des Cardinaux qui se déroula à l'est d'Hœdic. Quatre jours plus tard, le 7 mai, la capitulation allemande de la poche de Lorient est signée. Île d'Houat : l'extrémité nord-ouest de l'île - Le fort des Béniguets et la pointe Beg-Er-Vachif. L'amiral anglais Lestoek [en fait Lestork][12], le 20 octobre [1776], envoya une frégate sommer l'officier qui la commandait de se rendre ; l'officier refusa d'abord, mais le lendemain, après une heure de canonnade de la frégate, il se rendit prisonnier de guerre, avec trente-six hommes qui formaient la garnison de cette tour qui pouvait tenir un mois sans tirer un coup de fusil[13] »[14]. », « L'usage de l'hospitalité y est encore dans toute sa vigueur : si la curiosité, ou la nécessité, y conduisent un étranger, le premier insulaire qui le rencontre l'accueille avec honnêteté, le nourrit et le loge un jour, et le lendemain le remet à son voisin, et ainsi de suite, tant qu'il plaît à l'étranger d'y rester. Il est protégé au nord par une longue jetée en L, dont l’extrémité est surmontée de la petite tourelle blanche à sommet vert du feu à secteurs de Saint-Gildas. Situées à une quinzaine de kilomètres seulement de la Presqu'île de Quiberon, les îles de Houat et Hoedic offrent un dépaysement assuré le temps d’une journée ou d’un week-end dans le Morbihan, en Bretagne. Population : rang national (2017) n°24 698 -Densité de population (2017) 79 hab/km² BELLE-ÎLE-EN-MER c’est la plus vaste des îles bretonnes (longueur 20 km, largeur 9 km avec 100 km de côtes). ». Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. The main reason to visit Houat is for its beaches. La population est fréquemment rançonnée par les flottes étrangères. Cette petite peuplade est rassemblée dans un seul hameau d'environ soixante maisons, ou plutôt cabanes, comme celles des Sauvages, et peut former un total de deux cent cinquante habitants ; elle a pour Pasteur un seul prêtre ayant le titre de Curé qui a, pour tout revenu fixe, une pension de cent vingt livres, que lui fait l'abbé de Saint-Gildas de Rhuis, qui se dit seigneur de cette île et qui, en cette qualité, perçoit la dîme à la quatrième gerbe.